ESPACE CANDIDAT | SALARIÉ > CONNEXION | INSCRIPTION

ESPACE CANDIDAT | SALARIÉ
> CONNEXION | INSCRIPTION

Action sensibilisation : troubles Dys et syndrome d’Asperger

Article publié le 28 octobre 2020

Imprimer / partager en .pdf

Dans le cadre de son Projet jeunes, le GETH a convié ses adhérents à une après-midi de sensibilisation sur les troubles DYS et le syndrome d'Asperger. En effet, ces handicaps sont largement mal compris et souvent déroutants pour l'entourage. Une mise au clair s'imposait donc.

Petit tour d’horizon des troubles Dys

Les troubles Dys regroupent différentes difficultés de fonctionnement du système cognitif et induisent des troubles d’apprentissage. Ils sont regroupés en six catégories distinctes :

  • > Dyslexie et dysorthographie : ensemble des troubles de l’acquisition du langage écrit.
    > Dysphasie : ensemble des troubles du développement du langage oral.
    > Dyspraxie : ensemble des troubles du développement moteur et / ou des fonctions visuo-spatiales.
    > Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité : ils touchent le développement des processus attentionnels et / ou des fonctions exécutives.
    > Troubles du développement des processus mnésiques.
    > Dyscalculie : ces troubles affectent les activités numériques.

Le syndrome d’Asperger, une forme particulière d’autisme

Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage. Les classifications internationales s’accordent sur les caractéristiques principales suivantes, qui permettent de reconnaître une personne atteinte de ce syndrome :

  • > Des difficultés dans le domaine des relations et des interactions sociales. Les personnes rencontrent des difficultés à se faire des amis, à comprendre les règles tacites de comportement et les conventions sociales. Elles ont également du mal à attribuer des pensées à autrui ou à se représenter un état émotionnel.
    > Des particularités dans la communication verbale et non verbale. On note par exemple un ton de voix particulier et un langage précieux. Par ailleurs, les personnes ont des difficultés à comprendre les métaphores, le sens figuré ou l’ironie. Elles manifestent également un contact oculaire pauvre ainsi que des difficultés dans la conversation et la réciprocité émotionnelle.
    > Dans le domaine de la compréhension, le détail prime sur le global. On note aussi des difficultés d’accès au sens, une compréhension essentiellement par des moyens visuels ou tactiles et non abstraits.
    > Des intérêts restreints en nombre ou très forts en intensité, avec une répétition de ces intérêts.
    > De la maladresse motrice.
    > Un besoin de routine et une difficulté d’adaptation aux changements et aux imprévus, une tendance aux comportements répétés et stéréotypés.

Une après-midi de sensibilisation en deux temps

Témoignages

Ayant sollicité le GETH pour recruter des jeunes en alternance, Artélia et Becton Dickinson ont apporté leur témoignage sur l’accompagnement que nous leur avons proposé. Elles nous ont également fait part de leurs interrogations, des difficultés rencontrées et des solutions mises en place.

Sensibilisation

Dans un second temps, les entreprises ont participé à une information animée par  Georges Gay sur les troubles Dys et Judith Sitruk sur le syndrome d’Asperger.

Fiches pratiques les plus récentes

L’alternance au GETH, transition entre formation et emploi

L’alternance au GETH, transition entre formation et emploi

Véritable passerelle vers l’emploi, l’alternance permet aux jeunes de travailler tout en suivant une formation. Cette solution a largement prouvé son efficacité pour tous les publics. Elle est aussi réellement utile pour les jeunes en situation de handicap. Le GETH la propose donc aux jeunes qu’il accompagne.

lire la suite

Pin It on Pinterest