ESPACE CANDIDAT | SALARIÉ > CONNEXION | INSCRIPTION

ESPACE CANDIDAT | SALARIÉ
> CONNEXION | INSCRIPTION

Projet jeunes : accompagner les jeunes handicapés vers l’emploi

Article publié le 19 octobre 2020

Imprimer / partager en .pdf

Seulement 15 % des handicaps surviennent avant l'âge de 16 ans. Malgré tout, il n'est pas facile, pour un jeune en situation de handicap, de trouver un premier emploi. Sur la base ce constat et avec le soutien de la Fondation de France, le GETH a lancé son Projet jeunes en 2013.

Un objectif simple : favoriser l’emploi des jeunes handicapés

Notre Projet jeunes a pour but d’accompagner au moins 20 jeunes de moins de 26 ans, pendant 3 ans, dans leur parcours d’accès à l’emploi. Et, pour augmenter leurs chances, nous prévoyons de suivre nos candidats jusqu’à leur intégration dans l’entreprise. Véritable passerelle vers l’emploi, cet accompagnement est élaboré sur mesure, en fonction des goûts de chacun, des contraintes liées à son handicap, de son niveau scolaire et de ses compétences. Par ailleurs, nous prenons en compte la situation du marché de l’emploi et les besoins des entreprises.

Une priorité : donner toutes leurs chances à nos candidats

Tout d’abord, nous aidons les jeunes handicapés à prendre conscience de leurs points forts, points faibles et limites. En effet, ils doivent apprendre à parler de leur handicap avec des interlocuteurs de confiance et s’identifier auprès des personnes ressources. Il leur faut également savoir expliquer leurs difficultés, si elles risquent d’impacter leur formation ou leur travail.

Côté entreprises, notre Projet jeunes profite aussi à nos partenaires. Elles peuvent ainsi répondre à leurs besoins de compétences et de diversité.

L’objectif final est de favoriser la construction, par et pour le jeune, d’un parcours cohérent grâce à une mise en réseau des acteurs du système scolaire, de l’insertion professionnelle et des acteurs économiques.

En tant qu’interlocuteur référent, le GETH valorise toutes les actions favorisant l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Ainsi, nous ne limitons pas notre intervention à la seule recherche d’une embauche. Par exemple, nous organisons des visites d’entreprises pour les jeunes, pour une première “mise en situation professionnelle.

Des résultats concrets : deux exemples d’insertion réussie

En BTS comptabilité, Mélissa obtient son diplôme

En 2012, le siège annécien de Carrefour-Provencia a adopté un accord de recrutement de personnes en situation de handicap. Suite à la publication d’un article consacré au GETH, Carrefour a décidé de franchir le pas et nous a contactés.

Nous nous sommes aussitôt mis à la recherche du profil correspondant au poste d’assistante administrative et comptable. Nous avons proposé Mélissa, 25 ans, qui a été recrutée. Elle a intégré Carrefour-Provencia à Voiron en septembre 2013, pour suivre  sa 2e année de BTS comptabilité en alternance.

En amont de son arrivée, nous avons organisé une réunion avec son équipe, qui a aboutit à l’adhésion unanime au projet d’embauche de Mélissa. Son adaptation dans l’entreprise s’est très bien déroulée et, grâce aux aménagements mis en place, elle réalise ses objectifs.

En juin 2014, n’ayant pas validé son examen, elle a décidé de redoubler son année.  Le GETH, son école « Sup Formation » et Carrefour ont continué  à l’accompagner afin qu’elle puisse valider son BTS.

Un stage en entreprise pour Maxence

A la fin de sa première année de BAC pro MEI (Maintenance des équipements industriels), Maxence est victime d’un grave accident. Paraplégique, il doit interrompre ses études. L’interruption a duré un an.

Après celle-ci, il souhaite valider son BAC et continuer sur un BTS CRSA (Conception et réalisation de systèmes automatisés). Dans le cadre de son BAC, il doit faire un stage en entreprise. En fauteuil, il est difficile pour lui de trouver une entreprise accueillante.

Pour l’aider à réaliser son projet, nous avons commencé par rechercher, parmi nos entreprises adhérentes, celles qui pourraient l’accueillir dans des ateliers accessibles.

Grâce à un collectif, qui s’est mobilisé au sein de Becton Dickinson, Maxence a pu intégrer l’entreprise pour son stage. Ainsi peut-il mettre en pratique, concrètement, ce qu’il apprend à l’école et développer ses compétences en maintenance d’équipements industriels. Par son savoir-être, il est complètement intégré à son équipe, répond aux besoins de l’entreprise et  développe ses compétences.

Projets les plus récents

Pin It on Pinterest